Principe de base de notre projet

Principes de base de notre projet

 Notre projet pédagogique repose sur 7 principes de base :

·         Les relations élèves-enseignant
·         La participation de tous
·         Les pratiques pédagogiques
·         L’évaluation
·         Les rencontres avec les parents
·         La coordination entre enseignants
·         La répartition hebdomadaire des heures de cours


La relation élève-enseignant

La relation de participation sera centrée sur l’élève et privilégiera la collaboration. Pour que notre système éducatif atteigne l’efficacité souhaitée et que notre école constitue un milieu valorisant pour tous, il est nécessaire que chacun des acteurs ait la conviction d’appartenir à un groupe décidé à travailler à la réalisation d’un projet commun. La relation éducative sera centrée sur la personne de l’élève considéré dans sa globalité. Elle sera non-directive et favorisera l’exercice de la liberté responsable, l’engagement, la créativité, l’authenticité, la communication, la considération positive…

Dans toute démarche, dans le cadre des cours et des conseils, l’accent sera mis sur la recherche (individuelle et/ou collective) : émettre une hypothèse, observer, poser les bonnes questions, trouver l’information, analyser, établir une théorie qui pourra être réinvestie dans une situation nouvelle car « ce qui est connu maintenant peut changer ». L’élève construit ainsi ses propres connaissances, guidés par l’enseignant.

 La participation

Pour développer de nouvelles capacités d’initiative et renforcer chez chacun le désir de donner une touche personnelle au projet de son école, nous avons choisi le travail de participation. Celui-cise traduira, entre autres, par l’organisation de trois conseils : le conseil de la classe où les aspects quotidiens seront gérés hebdomadairement avec le titulaire de la classe ; le conseil de classe commun qui sera un lieu d’échange avec les autres classes et le monde extérieur (conférences, débats…) et le conseil de l’école qui réunira les délégués de classe (élus) et veillera aux règles de vie. Toutes ces relations permettent un apprentissage de la vie collective par la pratique.

A côté de ces conseils, seront instaurées des commissions. Ce sont des structures qui permettent de faire fonctionner les projets mis en place pour les élèves. Elles se réunissent, en général, en dehors des heures de cours et peuvent être diverses (magasin, journal de l’école, à caractère humanitaire, environnemental…). Chaque élève est amené à participer, s’il le désire, à une de ces commissions pendant une période de deux mois.

Les pratiques pédagogiques

Celles-ci viseront à amener les jeunes à une prise en charge de plus en plus autonome de leur formation. A cette fin, elles associent à la transmission des connaissances le développement des capacités cognitives, socio-affectives et psychomotrices. Elles privilégieront toutes les activités qui permettent d’apprendre à apprendre, à communiquer, à créer et mettront davantage l’accent sur les méthodes que sur les contenus. L’élève sera invité à réfléchir sur ses stratégies personnelles et sur ses méthodes de mémorisation.

Les démarchées évoquées ci-dessus supposent l’élaboration de contrats pédagogiques, l’aménagement du temps de travail individuel et/ou en groupe, l’utilisation de techniques diversifiées, la mise à disposition des élèves d’une documentation et d’outils de travail, l’exploitation de l’environnement. Toutes ces démarches s’inscrivent dans une volonté de dépassement de soi et nécessitent un effort de synthèse et de mémorisation à la fin de chaque séquence d’apprentissage.

L’évaluation

A la fois certificative (à la fin du degré) et formative (de façon continue), elle vise à apprécier l’évolution de l’élève en cours d’apprentissage et, si besoin en est, met en place des interventions de remédiation, de soutien pédagogique tant au niveau individuel que collectif. Le mode d’évaluation formative sera varié (auto-évaluation, co-évaluation…) et plusieurs entrainements à l’évaluation certificative seront organisés en cours d’année de manière à préparer l’élève à ces moments parfois difficiles. L’idée de base étant de faire progresser l’élève jusqu’à son plus haut niveau de compétences.

La rencontre avec les parents et la coordination entre enseignants

Favoriser les contacts entre adultes sera considéré comme essentiel, tant entre les enseignants qu’avec les parents. Les enseignants seront amenés à se concerter et les parents seront invités à prendre connaissance du projet, à participer à des activités ponctuelles.

Des rencontres sont programmées avec les parents en cours d’année scolaire :

·         Après l’accueil des premiers jours, une information générale sera adressée à l’ensemble des parents ;

·         A la fin de chaque trimestre.

La répartition des heures de cours

Une grille spécifique par année. Ces grilles respecteront les principes suivants :

·         dispenser un enseignement général ;

·         Inclure pour chaque année 2 heures de périodes horaires/sem destinées aux conseils communs et de la classe ;

·         Utiliser des périodes de 45 minutes pour permettre des groupements d’heures de cours identiques.