Notre école

Notre école, l’Athénée royal Victor Hugo, Haren

 

L’Athénée royal Victor Hugo (Haren) est un nouvel établissement secondaire à pédagogie active qui se base sur l’auto-socio-constructivisme.

Notre projet repose sur deux axes fondamentaux : que ce soit seul ou en groupe, l’élève est l’acteur principal dans la CONSTRUCTION de ses savoirs, le développement de ses compétences, mais aussi dans le fonctionnement de l’école.

 

Notre enseignement vise à :

- Former l’élève au rôle de citoyen conscient de ses droits et de ses devoirs dans une société démocratique au service de l’Homme, respectueuse des droits de chacun ;

-  Garantir la neutralité de l’école, ouverte à tous sans distinction ;

-  Défendre une société solidaire, génératrice de projets fondés sur la complémentarité des tâches et des fonctions et sur la coopération entre les personnes ;

-  Stimuler la promotion de tous les membres de cette société, l’enrichissement par la différence de chacun, pour favoriser l’initiative et la prise de responsabilité.

 

   Éduquer aux savoirs, savoir-faire et attitudes

 

Cette éducation aide le jeune à :

- se rapprocher sans cesse de son niveau le plus élevé de compétence, d’efficacité, en fonction de ses potentialités et de ses aspirations ;

-  s’intégrer dans la vie sociale et professionnelle.

Cette éducation suppose :

-  l’appropriation de savoirs, savoir-faire et d’attitudes adaptés au rythme de chacun ;

-  des contenus de cours en lien avec la réalité ;

- le développement de l’esprit critique.

 

 

   Favoriser l’épanouissement personnel et l’acquisition d’un savoir-être, d’un savoir-devenir

 

Ces deux notions trouvent leur fondement dans la connaissance et l’acceptation de soi. Une telle éducation :

-  Se conçoit tout naturellement dans un milieu ouvert où l’élève écoute, observe, expérimente, analyse, assimile, agit, imagine, construit et vérifie ;

-  Forme l’élève à différents modes d’expression ;

-  Requiert un mode de relation basé sur l’information la plus large, la confrontation des idées et le dialogue ;

-  Nécessite une coopération dynamique entre élèves, parents et enseignants ;

-  S’appuie sur une collaboration entre professeurs, favorisant les liens entre les différentes disciplines ;

-  Utilise les erreurs comme source de progrès (= outil d’action), tout en respectant les socles de compétences ;

-  Pratique une évaluation formative débouchant sur une évaluation certificatives aux échéances prévues.

 

    Éduquer au sens social et civique

 

Cette éducation :

-  Forme à la reconnaissance de l’autre et au respect de ses différences ;

-  Tient compte des interactions entre individus et collectivité, autonomie et vie sociale ;

-  Privilégie tout ce qui ennoblit l’Homme : le dialogue, la solidarité, le souci de l’objectivité, le respect des droits de l’Homme;

-  Favorise l’apprentissage à la citoyenneté, dans le sens où toute personne intervenant dans l’école sera engagée dans les prises de décisions qui la concernent et cela dans la mesure des possibilités et de ses capacités.